Chroniques de San Francisco


Ce post est probablement le plus important pour moi. En effet, vous allez savoir pourquoi je suis ici, à San Francisco. 🙂 et pas dans une autre ville anglophone.

Ce vieux monsieur m’a confié un secret…

20120721-192949.jpg

Quand Amistead Maupin a écrit ses fameuses Chroniques de San Francisco (8 volumes)…

20120721-193648.jpg

C’est de cette minuscule rue, inconnue de la plupart des gens qu’il s’est inspiré pour planter la fameuse demeure victorienne de madame madrigal. Barbary lane, c’est en fait Macondray lane, une petite ruelle piétonne. Comme dans le roman en fait!

20120721-194119.jpg

Et c’est ces romans, que j’ai lus vers 22 ans, qui sont à l’origine de ma fascination pour cette ville.

J’ai demandé à ce monsieur, si l’auteur a pensé à une des maisons en particulier. Mais non, elle est tirée de son imagination fertile. Le monsieur a eu la chance de le rencontrer à une fête organisée par les habitants de la rue il y a quelques années. Ils l’avaient invité et il a passé la soirée avec eux 🙂

Alors pour ceux qui comme moi, ont vraiment aimé le roman (comme Mehdi 🙂 ), j’ai pris quelques photos de maisons de la rue. À vous d’imaginer de laquelle il pourrait bien s’agir…

20120721-195134.jpg

20120721-195159.jpg

20120721-195147.jpg

20120721-195321.jpg

20120721-195334.jpg

20120721-195356.jpg

20120721-195346.jpg

20120721-195423.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s