Muir Woods


Aujourd’hui, je suis allé voir Muir Woods, le fameux parc national au nord de SF qui abrite des séquoias géants. J’avais déjà vu pas mal de séquoias au Yosémite, mais les paysages ici sont très différents. Je pense que c’est dû à l’humidité très présente dans la région, beaucoup plus que dans le Sierra Nevada. Cette humidité crée une ambiance plus « moussue » et en tous cas plus luxuriante qu’au Yosémite.

En arrivant, sur le principal chemin d’accès en bois, j’avais vraiment l’impression d’être au milieu de la foule, même si les gens sont très calmes et respectueux des lieux. Le silence est d’ailleurs demandé sur des panneaux. Mais très vite, en empruntant des chemins de traverse, on se retrouve très isolé au milieu de ce parc immense.

Une très belle balade, que je recommande. Pour ma part, je m’y suis rendu en bus, ce qui est plus démocratique que les trips organisés par les agences locales. Il faut compter une douzaine d’euros de bus depuis SF, y compris le shuttle qui monte au parc depuis Sausalito. L’entrée du parc est à 10$ pour un adulte.

Hike au Lafayette Reservoir


Ce dimanche, le brouillard si caractéristique de juillet à San Francisco ne se décidait pas à se lever. Et franchement, il faisait super frais. Beaucoup trop. 12° environ, avec un petit vent bien désagréable.

Désespéré par ce temps, en fin d’après-midi, je me suis décidé à sauter dans le Bart en direction d’Oakland. Après une vingtaine de minutes, après avoir dépassé Oakland, le Bart passe dans un tunnel, sous une colline. Derrière, surprise: le ciel est bleu, le soleil brille et on gagne 10° ! 🙂

En gros, en 20 minutes de Bart depuis le centre, vous arrivez à Lafayette. Petite ville très calme et ensoleillée.

Capture d’écran 2016-07-18 à 09.19.04

Là il y a un réservoir. Un grand lac au milieu d’une réserve naturelle. J’en ai fait le tour pendant que les familles embarquaient les chaises, tables, frigo-box. Quelques joggeurs faisaient le tour du lac, profitant d’une température plus clémente. Il avait dû faire chaud durant la journée.

Ce retour au calme de fin d’après-midi m’a donné l’opportunité de voir quelques bestioles, tout en en évitant d’autres…

DSCN9386DSCN9377

On voit nettement au loin, derrière la colline, le nuage dans lequel est resté emprisonné San Francisco toute la journée.

DSCN9389

En attendant le Bart pour rentrer, j’observais ce cimetière un peu curieux qui fait face à la gare…

DSCN9392

Bernal Heights


Quartier très ensoleillé au sud de la ville. Il faut traverser tout le quartier latino (The Mission), qui reste mon quartier préféré… A un moment, la zone devient plus résidentielle et ça commence à grimper: vous êtres à Bernal Heights.

C’est également le nom d’un parc, qui est en fait une colline d’où on peut admirer une vue magnifique de la ville.

Comme d’habitude, on nous annonce des coyotes. Je n’ai pas eu le bonheur d’en croiser 🙂

Invasion de coyotes


San Francisco est confronté a une multiplication des coyotes depuis quelques mois. Et j’ai fait la rencontre de l’un d’entre eux il y a quelques jours à Buena Vista. Effrayant! PS: les photos de coyotes ne sont pas de moi.

coyote

Apparemment, il attaque plutôt les chiens mais j’ai lu quelques articles sur le sujet et il n’est pas exclu que ces charmantes petites bêtes s’attaquent à l’homme. En effet, ils ont faim et perdent leur côté sauvage à force de vivre en ville. Donc il faut être prudent.

Cette présence fait manifestement l’objet de désaccords entre les défenseurs de la faune et les habitants.

Dans cet article, on conseille d’être fort face à la bête : If one gets near you, don’t run! Wave your arms and try to be « big, bad, and loud. » This teaches them to remain « wild and wary. »

Personnellement, je vous avoue que je n’ai pas été « big, bad and loud ». J’ai pris mes jambes à mon cou. 🙂

Puis hier, en traversant le Presidio, je tombe sur ce panneau, dans un chemin longeant le golf.

IMG_1740

Confirmation, les coyotes envahissent les zones vertes de San Francisco. Apparemment, ils sortent tôt le matin et fin de journée, donc il y a tout de même moyen d’éviter les rencontres…

 

Cathead’s: a BBQ joynt authentique


Cathead’s, c’est un american barbecue de SOMA, au sud de San Francisco. Le terme barbecue, aux USA, fait référence à une technique de cuisson qui consiste à cuire la viande pendant longtemps, à basse température, avec de la fumée d’un feu de bois. Cette forme de cuisson ajoute un goût fumé distinctif à la viande.

Je me suis régalé! Tout est fait maison. Le biscuit, ce pain caractéristique qui accompagne les barbecues, accompagné d’un beurre au miel. Les accompagnements délicieux: patates vertes, choux collard et autres légumes cuisinés avec goût. Les sauces sont aussi maison. Bref, le la vraie nourriture américaine. Grasse. Mais goûtue et parfaitement maîtrisée.

Tout ça pour un budget plus que raisonnable.

Si vous voulez sortir des sentiers battus, manger authentique, en dehors des lieux courus et très touristiques, c’est une adresse incontournable!

1665 Folsom St.
San Francisco, CA

 

Le Golden Gate Bridge


C’est fou comme le temps peut vite changer ici à San Francisco. C’est aussi incroyable de voir comment la ville « bénéficie » d’un micro-climat, qui fait qu’en juillet, on plafonne à 20 degrés.

Pourtant, il suffit de sortir de la ville pour que la température monte sensiblement.

J’en ai encore fait l’expérience ce matin en traversant à pied le Golden Gate Bridge, long de 2 km. J’ai commencé dans la brume san franciscaine. J’ai fini sous le soleil.

Cette petite balade a donné quelques beaux clichés. J’ai poursuivi sur ma lancée jusqu’à Sausalito, petite bourgade côtière qui fait face à San Francisco, que j’avais déjà visité il y a quelques années. Je suis ensuite rentré avec le Ferry.

The Japanese tea garden


Depuis 5 ou 6 ans, je passais de temps à autre devant ce jardin japonais, pas très motivé de payer les 8$ d’entrée. Jusqu’à ce que je découvre que les lundi, mercredi et vendredi, si on arrive avant 10h du matin, c’est gratuit. Plus d’excuses donc.

Bref, c’est mignon. Petit, mais mignon. Voilà…

Moralité: levez-vous tôt. Sinon, ça vaut pas forcément la chandelle.

« Rêve comme si tu vivais éternellement. Vis comme si tu allais mourir aujourd’hui. » J. Dean

Mes voyages dans l'Ouest Américain

« Rêve comme si tu vivais éternellement. Vis comme si tu allais mourir aujourd’hui. » J. Dean

What an Amazing World!

Seeing, feeling and exploring places and cultures of the world

Miss G in the U.S of A.

A Belgian teacher in New Orleans, LA.

La légende de Martinus (A NOLA)

Il y a quelques années, certains ont suivi mes pérégrinations dans le monde, je recommence un blog afin de pouvoir partager mes nouvelles aventures.

voyagesurlaroute

Voyage sur la route en Amérique du Nord

paris20episodes.wordpress.com/

Beauté, mode, Paris et tout tout tout by Eva T

Détours du monde

Blog de voyage(s)

infinite satori

FOLLOW YOUR GOOSEBUMPS

%d blogueurs aiment cette page :